Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/01/2012

Le retour (4)

[Extrait]


- Tu te fais hermétique et incontournable", a t´on dit au Mézigue.

- Tes dires ne sont pas aussi simples comme ils prétendent l'être, a t´on surenchérit.

Le Mézigue répondit :

"Entre le perpétuel et l'éphémère j'étreins mon dessein. je sillonne la voie de mon destin, je m'habille en haillons et sandales. J´erre dans la confusion… ou plutôt pour la confondre et suivre les chemins de croix de mes aïeux les bohémiens, les sentiers des troubadours,  les traces des bédouins,  les feux éteints des campements des Joualas. Pour que cesse la confusion... Pour que les cieux ne me tombent plus sur la tête, pour que les mille trous de ma tête s'obstruent d'eux-mêmes.

Cèdres et baleines de l'Atlas ont leurs délires. Moi j'ai les miens. Mes flagrants délires sont en moi. J'en porte les stigmates et les gênes d'Isli et Tisslit, Antar et Abla, Samson et Dalila, le Prophète voilé et la Reine de Saba.  Je porte en moi toutes les histoires qui ont fait  l'Homme et la Femme depuis Adam et Eve."

...


Rachid Daouani

Casablanca, mardi 10  Janvier 2012, 3H30 

Tous droits réservés

19:31 Écrit par danyrachid dans Récits | Commentaires (0) | | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.