Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/11/2010

Seul ... Je suis le sable déserté par le vent

Jour après jour, nuit après nuit, je me sens seul. Je m'endors seul. Seul je vaque à mes occupations.

Seul

Je marche...

Seul

Pas de voix tendre pour chuchoter de doux mots aux creux de mes oreilles

Seul

Pas de peau satinée, ambre ou musc accolée à la mienne.

Seul

Captif

Je suis pourtant ouvert à l'aventure

Seul

Je trouve agréable de me donner cette illusion

Seul

L'illusion d'être en paix et calme.

Alors que seul je vois à l'intérieur de moi la blessure...

Cette profonde blessure qui suinte encore

Seul

Seul j'emprunte cette route qui mène à ta présence...

Ton absence me donne la réplique

Ton absence me pèse lourd

J'ai remballé et quitté...

Je ferme boutique pour inventaire...

Ce fût une époque récente où les gens adoraient rire et rêver...

Ce n'est plus le cas maintenant...

Je ferme et quitte

Je reprends le chemin de l'errance

La recherche de ton visage si doux à regarder

Ton sourire qui illumine mes nuits...

Je laisse tout

Voir un soupçon de lumière

Tes yeux...

Même si les miens ne me le concèdent  

Je me fais hermite

Je porte haillons et sandales

Je ferme et remballe

J'errerai le temps qu'il faudra

Je regarderai toutes les femmes

De chacune d'elles

Je capterai

Un soupçon de ta perfection...

Je suis seul

Je suis le sable

Déserté par le vent ...

Je l'attends

Je l'implore

Il viendra m'éparpiller

En petites particules scintillantes

Je viendrai me déposer à tes pieds...

 

Rachid Daouani

Casablanca, le 20  Novembre 2010

12:38 Écrit par danyrachid dans Lettres, Prose et Poésie | Commentaires (3) | | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Quel merveilleux pélérinage grâce à ton jardin d´émotions où je flâne paisiblement et me repose à ma guise.
Magie de chaque instant en ta compagnie. Indescriptible Grand Bonheur que tu m´offres. Merci très cher Rachid pour cette émouvante et si tendre poésie.

Si le vent disperse il rassemble aussi ... J´ai choisi la brise légère, exquise messagère de la tendresse. Ta solitude
s´endormira dans ses bras caressants et protecteurs. Indéniable Triomphe de la splendide fusion de deux âmes ...

Écrit par : Regards | 20/11/2010

Sublime!♥♥♥
Les pas de l'errance ont les yeux de l'âme, guidée vers la lumière venue d'un autre monde, et dont ils ne peuvent détacher le regard ...

Sur le sable blanc
Le souvenir nourrit
Le rêve que temps
Jamais n'a commis...

Dans le désert
Est notre terre,
Page de lumière
Au sable de vers...

Écrit par : zakia | 20/11/2010

... je suis seul
je suis le sable
déserté par le vent

je suis la rose des vents
qui à l'infini t'attend
dans les parfums d'antan

tu es Prince du désert
je ne suis que grain de sable fin
qui ne désire que glisser
entre tes mains
pour revenir à jamais
sur le chemin de notre destin

Écrit par : Magali De R. | 25/11/2010

Les commentaires sont fermés.