Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/08/2012

Demain

Demain

entre moi

et

ce passé douloureux

je tisserai un mur.

 

Un no man's land

où ni toi ni moi

n'aurions droit de cité.

 

De mes couleurs

je brode ce sourire

de l'enfant

prisonnier en moi

 

Demain

se mesurera en étérnité

 

Demain

le Mézigue

aura son mot à dire :

La libération

 

Rachid Daouani

Casablanca, le 16 Juin 2012

Tous droits réservés

23:06 Écrit par danyrachid dans Prose et Poésie | Commentaires (0) | | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.