Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/01/2011

Fragment XXXXXXXXXXXXXXXI

Je retiens le geste qui lacère mon coeur

Mes doigts ne répondent plus 

Ou presque

Dans ce présent

Eternité

Je reviens

M'écorche la rétention

sous les ongles

Ni force

Ni matière

Strie la solide

Surface de 

La matière

Quelle affreuse folie que de vouloir 

Cette fusion

Débile orgueil

Du mâle 

En mal d'être

Fort et résistant

Je le croyais

Invincible

Je le pensais

"Immaculèment" mâlien ...

Sans ambages

Sans faux-fuyants

J'ai tout défié

J'ai cru avoir maîtrise sur les êtres et les choses

Piteux destin que voilà

Les événements me dépassent

 

Vie

Que me reste-t-il de t'avoir voulue?

Le soupçon d'un demain

Incertain

De la duplicité arriver 

A l' Un 

Je pensais

Toi et moi

Me voilà presque 

Réduit 

De moitié

Que me reste-t-il ?

Me voilà dans la presque certitude

Démembrement

Une tête trouée

Membres amorphes

De mes yeux

Trempés  qui

Regardent le vide

Ne garde que celui

Du Cyclope

Il n'a de regard que pour toi

Des oreilles 

Je ne préserve que celle

Ecoutant les mots psalmodiés

Sur le bout de tes lèvres

De mes doigts je ne sens plus

Que ceux

Ayant la mémoire 

De ta peau

Du bout de ma langue

Je ne garde que le goût 

De tes nectars

Salés sucrés

...

Vie

Je te dis que je resterai

Au delà de tous les grés

Mals ou bons

Je resterai

Et ne cesserai de l'être

 

Rachid Daouani

Casablanca, 20 Janvier 2011, 04h34

22:06 Écrit par danyrachid dans Prose et Poésie | Commentaires (1) | | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

♥♥♥ ... je resterai et ne cesserai de l'être ...♥♥♥

Écrit par : zakia | 20/01/2011

Les commentaires sont fermés.