Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/05/2012

L´écrit

‎"Qui ne perd rien n'a rien

quand on se sépare de ce qui nous touche

le manque s'installe

le manque

ce vide où rien n'est égal à rien.

L'écrit émane du vide

qui est le truchement de la séparation avec l'être cher

le miroir, le double.

L'écrit n'est là que pour dire le manque

l'écrit tue/l'écriture/ n'est que la répétition d'une lecture

elle ne tourne pas à vide cette répétition

car elle est génératrice d'espoir .


Rachid Daouani, 28 Mai 2012

Tous droits réservés

14:52 Écrit par danyrachid dans Pensées, Prose et Poésie | Commentaires (0) | | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.