Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/01/2013

L'égaré

Le ressac, en houle continue

de l'atlantique casablancaise

retentit dans mes oreilles

s'en mêlent les rires et les dires

des coureurs

Une tête enturbannée,

âme connue et insoupçonnée,

vint à moi

 

Une lueur d'yeux

jade ou ivoire

croisa mon regard


Je m'y suis accroché

tel l'enfant égaré

dans la foule


Rachid Daouani

Casablanca,  29 décembre 2012

17:53 Écrit par danyrachid dans Prose et Poésie | Commentaires (0) | | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.