Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/01/2013

Pour Abra et Rimatou

Mes vers restent en deça de mon mal,

et ma joie en ce miroir à l’envers


rechigne à me dépasser !


D'Abra et Rimatou,

malgré leur réticence,

j'irise de mots et de couleurs,

le sublime Univers.


De l'éloignement usons de bons procédés

Tresser de ce vide une farandole d'étoiles,

une branche de salut, une passerelle


Sous lesquelles,

revenants, mes maux passeront

et s’en vont

...

Comme le ressac ils rechargent.


A l'aurore, 

entre tes soupirs et mes transpirations,

mes songes les contiennent


Ils m’insufflent l'écho de ta voix,

le spectre de ton visage,

les auras ton suc et tes arômes


Dis-le moi, avoue-le moi

l'espace de ce temps

où tu n'es pas là


 ils investissent, 

envahissent

mon manque 
de toi


...

Tout est perdu

Tout est à venir

....


Rachid Daouani

Casablanca, 28 Janvier 2013

21:58 Écrit par danyrachid dans Prose et Poésie | Commentaires (0) | | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.